Brésil : un quai d’esclaves fait patrimoine mondial

Un quai à Rio de Janeiro où près d’un million d’esclaves africains aurait été débarqué a été déclaré site du patrimoine mondial par l’organisation culturelle de l’ONU (Unesco).

Le quai de Valongo à Rio où près d'un million d'esclaves a été débarqué a été découvert lors des travaux pour Rio 2016Copyright de l’image
AFP

Image caption

Le quai de Valongo à Rio où près d’un million d’esclaves a été débarqué a été découvert lors des travaux pour Rio 2016

Le quai de Valongo a fonctionné pendant trois siècles et est devenu le plus grand point d’entrée des esclaves africains au Brésil.

Ses restes ont été découverts lors des travaux de rénovation des Jeux olympiques de 2016. Le Brésil était la principale destination des esclaves africains dans les Amériques.

Après le long voyage à travers l’Atlantique, des captifs africains émaciés ont été gardés dans la zone du quai pour récupérer et…

Lire la suite

N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Pas encore de votes)
Loading...

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils