Aliaume Leroy chargé de programme à Global Witness, est notre invité.

Alors que la communauté internationale travaille avec le gouvernement centrafricain et les entreprises de diamants pour établir des chaînes d’approvisionnement légitimes ; contrebandiers et marchands prospèrent dans le marché noir parallèle.

C’est ce qui ressort d’une enquête de l’ONG Global Witness publiée ce jeudi.

Notre invité, c’est Aliaume Leroy chargé de programme en ressources de conflit à Global Witness.

Il répond aux questions de Samba Dialimpa Badji.

Lire la suite

N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Pas encore de votes)
Loading...

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils