Accueil Accueil du Forum de Houssenia Writing Billevesées WeWork, non remboursement des mets à base de viande, fondementalisme végan et anti-spéciste

Ce sujet a 0 réponse, 1 participant et a été mis à jour par  Houssen Moshinaly, il y a 2 mois et 1 semaine.

Affichage de 1 message (sur 1 au total)
  • Auteur
    Messages
  • #14194

    Houssen Moshinaly
    Admin bbPress

    Si vous voulez voir la fange de l’humanité, les vegans et les anti-spécistes sont un bon spécimen. Un mélange de gourous de secte, de charlatans et d’autres obscurantistes, dont la place de choix serait dans un asile de fous, avec quelques séances d’électrocs par jour.

    WeWork, qui n’a sans doute rien trouvé pour buzzer, a décidé de ne plus rembourser les mets à base de viande. Son CEO, une espèce de crétins, élevés à base de brocolis faisandés, plonge sa tronche de cake dans la boue écolo la plus abjecte. En disant que la consommation de viande est le principal impact environnemental pour un individu.

    Non, sale con, le premier impact est les émissions de combustibles, des transports, suivi de l’urbanisation et ensuite, on a l’agriculture. Et même s’il est vrai que la production de viande rouge et de mouton utilisent pas mal de terre, la volaille et le poisson ou le porc ont des impacts minimes.

    On estime que dans les pays riches (parce que les habitants des pays pauvres ne sont pas assez cons pour devenir vegan), il y a 0,5 % de la population qui est vegan et 80 % abandonne le véganisme au bout de 10 ans. Les plus fondamentalistes abandonnent au bout de 15 ans au maximum.

    A partir d’une limite, le monde réel vient vous percuter comme une débutante dans l’industrie pour adulte…. Et avec ces 0,5 % de péquenots, ils vont imposer une discrimination absolue et totale sur les 99,5 % de la population qui s’en foutent, mais s’en foutent totalement du véganisme. Et ils nous font chier, l’exemple du fondamentalisme à l’extrême où on ne voit plus aucune différence avec les commandos de Daesh. Pour le moment, les vegans attaquent seulement les bouchers, comme toute graine terroriste qui se respecte, il faudra à peine quelques années pour qu’ils tombent dans le massacre d’êtres humains. Il faut les arrêter de manière brutale et immédiate.

    De la même façon que certains employeurs refusent de rembourser l’avortement pour leurs “valeurs chrétiennes”, de la même façon, ces végans vous interdisent de manger une grande partie de votre alimentation quotidienne. Il n’y a aucune différence entre les deux camps. Mais après tout, mauvais sang ne peut mentir…

    Un appel au boycott de WeWork est une obligation morale.

Affichage de 1 message (sur 1 au total)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

Font Resize
Contrast
Aller à la barre d’outils