Tambavy CVO en sachet/dosette : Doses et comment l’utiliser

Accueil Accueil du Forum de Houssenia Writing Madagascar Tambavy CVO en sachet/dosette : Doses et comment l’utiliser

Affichage de 1 message (sur 1 au total)
  • Auteur
    Messages
  • #20760
    Houssen Moshinaly
    Maître des clés

    Désormais, on peut acheter du Tambavy CVO dans toutes les pharmacies. J’avais déjà bu quelques bouteilles ici et là, mais on peut aussi se procurer les sachets/dosettes qu’on doit faire infuser. Beaucoup de gens le prennent sans respecter les doses. Même si on aurait aimé une notice à l’intérieur. A l’extérieur, il y a des instructions de base. Si vous achetez la boite CVO en sachet de 33 cl, alors vous aurez 21 petits sachets à l’intérieur. La boite de 21 sachets en 33 cl coute aux environs de 11 000 ariary.

    Comment utiliser le Tambavy CVO en sachets/dosettes. Doses, posologie et mode d'emploi.

    Moi, la première fois, j’ai déchiré les sachets pour mettre le contenu dans de l’eau bouillante. C’est ensuite que j’ai compris qu’il fallait mettre directement la dosette et que c’est fait pour. Cela ne pose pas de problème en soi, c’est juste qu’on avale parfois un peu de contenu du sachet. De toutes façons, dans votre bouteille ou contenant, le contenu va retomber en bas.

    • Pour un adulte, le Tambavy CVO est de 1 litres par jour, en fait, c’est 3 x 33 cl. Donc, il ne suffit pas de prendre un verre le matin et le soir. C’est 33 cl, 3 fois par jour.
    • C’est un traitement pour 7 jours.
    • Moi, je fais bouillir 1 litre d’eau et je met 3 sachets dedans. Je le retire du feu et ensuite, je laisse infuser pendant 5 à 10 minutes. Les dosettes vont faire leur travail. Si vous avez le temps, alors vous pouvez le faire individuellement. Faites bouillir 33 cl d’eau, 3 fois par jour, et mettez un seul sachet dedans.
    • Dépendant des verres, 1 litre fait environ 4 verres et demi. Et ensuite, à vous de les répartir le long de la journée. Moi, généralement, c’est deux le matin, un le midi et le reste le soir. Ce n’est pas grave si vous ne consommez pas la totalité de la dose, mais il faut en consommer quand même une grande partie.

    Dire que c’est amer est un euphémisme. Le gout et l’odeur me rappelle un médicament indien, connu sous le nom de Phakki, une poudre à base de différentes herbes pour faciliter la digestion et le renforcement du système immunitaire. On peut ajouter du miel ou du miel avec du citron pour le rendre un peu plus doux. Une cuillère de miel pour 1 litre, ce n’est pas suffisant. Mettez en plusieurs.

    Pour les effets secondaires, vous allez avoir une légère hausse de température un peu de temps, après avoir bu chaque verre. Cela ne dure que quelques minutes et c’est lié à l’artémisine qui, à la base, permet de réduire la fièvre par la transpiration. Un autre effet secondaire que j’ai remarqué est l’envie pressante d’uriner, juste après avoir bu le CVO. C’est pour ça que ce n’est pas conseillé pour les insuffisances rénales.

    Il existe aussi des boites de sachet CVO, directement pour 1 litre. Enfin, les autorités prévoient aussi de lancer des gélules, mais dont les dosages sont un peu différents. Les gélules seront vraiment intéressantes, car on n’aura pas le gout amer.

Affichage de 1 message (sur 1 au total)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.
Font Resize
Contrast