Accueil Accueil du Forum de Houssenia Writing Billevesées Sur les voyages des humains pour explorer l'univers

Ce sujet a 0 réponse, 1 participant et a été mis à jour par  Houssen Moshinaly, il y a 3 semaines et 2 jours.

Affichage de 1 message (sur 1 au total)
  • Auteur
    Messages
  • #11470

    Houssen Moshinaly
    Admin bbPress

    Il y a 2 visions qui s’opposent sur l’exploration future des humains de l’univers. La première est classique qui est d’aller sur des exoplanètes similaires à la Terre et d’y établir des colonies.

    L’inconvénient est que l’être humain, étant impactant de son environnement, cela va mener à des bis répétita de la Terre. Dans Independance Day, quand le président parle des aliens comme d’une espèce de criquet, il parlait de l’espèce humaine. Nous sommes des parasites, nous allons dans des endroits, nous bouffons tout et nous allons voir ailleurs pour faire la même chose. Dans la série Lost in Space, il y a une réplique qui résume : On pensait que cela a changé, qu’on batirait une nouvelle civilisation plus sage, mais on n’a pas compris cette évidence que l’être humain amène tout ce qu’il a de mauvais partout où il va.

    La seconde vision est de construire des cités spatiales/vaisseaux spatiaux. Cela ne peut pas exister avant des siècles, mais l’avantage est qu’on peut contrôler totalement notre environnement et on va simplement explorer l’univers à bord de ces mini-planètes. Les scénarios les plus réalistes parlent de cités spatiales de 1000 km. Le système de propulsion devra être balaise. Les sociétés de ces cités spatiales devront être dictatoriales, car c’est le seul moyen de créer un ordre très strict pour éviter le chaos dans une société qui est fragile dans l’espace.

    Mais les deux visions vont dans le même résultat.Car si on s’éloigne de la Terre, l’évolution nous accompagnera et si des colons s’établissent sur une exoplanète, alors celle-ci va modifier leur organisme, leur morphologie et ils seront des extra-terrestres pour les terriens. Et la même chose est valable pour les cités spatiales où on subira l’environnement confiné de la cité sans oublier que de temps en temps, on se posera temporairement sur des exoplanètes avec des modifications sur l’espèce humaine.

    Le problème est quel que soit la solution, le jour où les humains vont vraiment s’éloigner de la Terre, alors ils ne seront plus considéré comme des humains. Mais je pense que la nature profonde de l’Homo Sapiens est d’être un éternel nomade. La sédentarité est une maladie mentale, car cela nous force à modifier notre environnement selon notre confort. Le nomade vogue au grès des vents qu’ils soient terrestres ou spatiaux.

Affichage de 1 message (sur 1 au total)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

Font Resize
Contrast
Aller à la barre d’outils