Accueil Accueil du Forum de Houssenia Writing Billevesées Sur le financement des créateurs

Ce sujet a 0 réponse, 1 participant et a été mis à jour par  Houssen Moshinaly, il y a 1 mois et 3 semaines.

Affichage de 1 message (sur 1 au total)
  • Auteur
    Messages
  • #14443

    Houssen Moshinaly
    Admin bbPress

    On oscille toujours entre la publicité et les dons pour la création de contenus. Les créateurs se basent, soit sur la publicité avec de l’autocensure systématique et les dons sont très bancals, pour ne pas dire une forme de mendicité qui détruit la valeur du travail.

    Quand on regarde les américains, on se rend compte qu’une grande partie de leur financement vient du mécénat. De grosses firmes, captant les milliards des plus riches, se chargent de les redistribuer pour tenter de faire croire au ruissellement du capitalisme. Par exemple, on sait qu’Hollywood est massivement financé par le gouvernement américain, sous des aides déguisés.

    La même chose pour la Silicon Valley. Les GAFAMs et les grandes entreprises du web ont bénéficié de centaines de milliards de dollars du Pentagone et de la Défense. C’est pour ça qu’ils sont au sommet. Pas à cause de la qualité de leur produit, qui devient merdique dès qu’on gratte la surface. Mais quand vous n’avez pas besoin de gagner de l’argent pendant des années, alors on est immédiatement plus libre. Mais l’abomination est que les Yankees interdisent aux autres pays de faire la même chose. Ils interdisent à l’Europe de balancer des deniers publics sur la culture ou la technologie, car ce serait contraire à la main invisible du marché.

    Cela leur permet de répandre leur propagande à grande échelle dans le monde, en vendant le rêve inexistant du capitalisme tout en disant de faire le contraire aux autres. Et même quand l’Europe tente la même chose, son incompétence brille de milles feux. En France, on a eu l’initiative du Cloud à la Française. Bercy a balancé 150 millions d’euros pour créer CloudWatt. Ca s’est dégonflé comme une baudruche et on s’est retrouvé avec une offre, qui utilisait l’astroturfing et des articles sponso pour vendre sa merde. On m’avait offert 150 dollars pour promouvoir Cloudwatt à une époque…

    Et juste à coté, on avait OVH et Gandi qui s’étaient imposé dans le monde entier. Aveuglément et incompétence bureaucratique. Même pour des créations modestes, on frise la démence. Ces derniers temps, on a eu le CNC Talent pour aider les créateurs sur Youtube. Ils donnent une partie de l’argent si on ramène le reste. En gros, le CNC Talent ne peut pas donner plus de 50 % de la somme totale. Et devinez d’où vient cette limitation ? De l’Union Européennne…

    Par exemple, si ton projet coute 30 000 euros, alors le CNC te donne 15 000 euros au max et te charge de trouver le reste. Stupidité cadavérique. Parce qu’un créateur est comme un réalisateur, ce n’est pas à lui de trouver le fric. Aux Etats-Unis, si on te demande 30 000 euros, alors on te donnera 100 000 dollars sans aucune contrepartie à part propager l’esprit américain dans le monde entier.

    De plus, le concept de dons anglo-saxon et français est totalement différent. Chez les anglo, le don est un secteur gigantesque de plusieurs milliards de dollars tandis qu’en France, on est sur du : A votre bon coeur, msieur, dame !

    Et j’arrive à ma conclusion que les créateurs européens vont toujours osciller entre la misère et la survie alors qu’on pourrait faire beaucoup plus. Par exemple, on supprime totalement les 400 millions d’euros gouvernementaux par an des subventions à la presse et on donne le fric aux créateurs sur internet. Déjà, tous les médias appartiennent à des milliardaires et ils vivent uniquement sous cette perfusion à cause de leur médiocrité et leur corruption systématique. 400 millions d’euros ne sont qu’une goutte d’eau comparé aux aides américaines à leur culture, leur secteur technologique, mais au fil des ans, ces gouttes pourraient faire une petite différence.

    Et le pire est que tous les autres pays l’ont compris. Sans l’aide massive du gouvernement, la Chine n’aurait jamais eu des géants comme Alibaba ou Baidu. La même chose en Corée du Sud qui finance massivement la production de séries. Le monde entier a compris la tactique américaine sauf les européens.

    De quoi devenir complotiste !

Affichage de 1 message (sur 1 au total)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

Font Resize
Contrast
Aller à la barre d’outils