Accueil Accueil du Forum de Houssenia Writing Société Sur la thèse d'Asselineau sur la construction européenne sous l'influence américaine

Ce sujet a 0 réponse, 1 participant et a été mis à jour par  Houssen Moshinaly, il y a 2 mois et 2 semaines.

Affichage de 1 message (sur 1 au total)
  • Auteur
    Messages
  • #8471

    Houssen Moshinaly
    Admin bbPress

    Comme je l’ai dit, je m’intéresse à Asselineau et il faut regarder ses conférences pour comprendre sa vision. Je suis en train de regarder celle qui parle de qui gouverne la France et l’Europe. Bon, faut se taper les 4 heures ou celles qui sont découpés en une heure chacune. C’est long, dense, mais cela offre une vision aux antipodes de ce qu’on nous dit sur la construction européenne. Mais la principale question est :

    Est-ce que c’est vrai ?

    L’un des reproches qu’on fait à Asselineau est qu’il part dans des délires conspi et totalement farfelues. Ainsi, il part très loin dans l’histoire à l’époque du début des Etats-Unis et des conflits au Canada pour montrer la mentalité américaine d’utiliser les traités de libre-échange pour contrôler le monde sans nécessiter de guerre militaire ouverte. Et Asselineau fournit toutes les preuves de chacune de ces affirmations, mais je pense qu’on peut trouver des preuves qui contredisent cette vision. Le problème est qu’on a l’impression qu’Asselinau fait du Cherry Picking pour sélectionner des preuves tout au long de l’histoire qui conforte sa vision.

    On connait la vision belligérante et impériale des Etats-Unis, mais pour autant, est-ce qu’il faut voir une conspiration qui s’étale sur plusieurs siècles ? Il est quasi impossible d’avoir une conspiration aussi fidèle, mais la mentalité américaine n’a pas changé. On peut penser que cette mentalité a évolué au fil de l’histoire en ayant le même socle. Mais l’implication systématique de la CIA et même de la prétendue manipulation du mouvement 68 jette le discrédit sur la thèse d’Asselinau quand il parle de la tentative de De Gaulle pour contrer l’influence américaine. Notons que pour le moment, je n’ai appris que l’Europe américaine même s’il y a aussi la thèse d’Asselineau que l’europe était à la base une idéologie nazie pour unifier tous les pays européens. Mais dans toute son argument, Asselineau se base sur un seul comportement, défiant apparemment la logique, des Américains.

    Si l’objectif de l’Europe est de faire un contre-poids contre les Etats-Unis, alors pourquoi les Etats-Unis favorisent systématiquement l’élargissement et le vote des traités européens ?

    Si on regarde cette lecture, alors les thèses d’Asselineau sont cohérente, mais pour moi, cela s’imbrique trop parfaitement pour être crédible. L’Histoire avance à pas hésitant et trébuchant à chaque passage. Une chose se passe rarement comme prévu et quand vous avez une thèse qui montre l’imbrication parfaite des éléments, alors il faut s’en méfier. L’argument de l’Europe auto-bloquant en intégrant de plus en plus de membres est plausible, mais on peut aussi y voir une autre lecture.

    Peut-être que les américains ont besoin de ce bloc, quasiment immobile, pour éviter les guerres fratricides qui déchireraient l’Europe. Si les Etats-Unis veulent être le gendarme du monde, alors ils ont intérêt à neutraliser les pays qui sont les plus gros colons de l’histoire de l’humanité. Cette lecture se rapproche d’Asselineau, mais on n’a plus besoin de conspiration et de plus, un tel bloc, avec sa puissance économique, pourrait devenir un bon partenaire pour les yankees. Il y a encore d’autres conférences d’Asselineau que je dois voir, mais de nombreuses de ces analyses sont pertinentes, mais il faut séparer chacune d’elles plutôt que d’en faire une narration qui s’étale pendant toute l’histoire.

     

Affichage de 1 message (sur 1 au total)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

Font Resize
Contrast
Aller à la barre d’outils