Accueil Accueil du Forum de Houssenia Writing Billevesées Regards appuyés comme un harcèlement, la fausse information et le fondamentalisme islamique

Ce sujet a 0 réponse, 1 participant et a été mis à jour par  Houssen Moshinaly, il y a 2 mois et 1 semaine.

Affichage de 1 message (sur 1 au total)
  • Auteur
    Messages
  • #14128

    Houssen Moshinaly
    Admin bbPress

    Sur les réseaux sociaux, la loi sur le harcèlement fait pas mal de débat. Si vous vous informiez uniquement par Twitter, alors vous penseriez que désormais, le regard appuyé peut vous valoir une amende de 90 euros.

    En soit, ça sentait à la fausse information ou un Hoax, mais en fait, le regard appuyé existe, mais il fait partie d’un tout. En fait, la loi ne précise pas le terme de regard appuyé, mais en fait, elle va prendre un ensemble de comportements, sifflements, appel verbal, regard appuyé pour estimer que la conclusion est l’harcèlement.

    Et ce n’est pas bon, car même pris ensemble, cela reste très vague et peut englober tout et n’importe quoi. Ces législations codifient les relations hommes/femmes et c’est exactement ce qu’on voit dans l’islam fondamentaliste. Le voie intégral protège la femme du regard des autres, mais dans le délire féminisme, c’est les yeux des hommes qu’on masque.

    Cette codification systématique ne peut déclencher qu’une réaction, tout aussi vive, et diamétralement opposée dans la gente masculine. Et les virilistes et autres lurons peuvent s’en donner à coeur joie.

    Pourquoi les hommes sont attiré par la poitrine des femmes ?

    Il est évident que des bêtises comme le regard appuyé sanctionne le focus sur une partie du corps. La raison pour laquelle, on a tendance à regarder la poitrine d’une femme (et c’est valable aussi pour les femmes), est la psychologie évolutionnaire. Les êtres humains sont cablés pour chercher constamment les meilleurs partenaires et une grande poitrine indique qu’elle pourra nourrir ses femmes.

    Et la même chose pour le regard sur le postérieur des autres. En fait, ce ne sont pas les fesses qui sont visé par le regard, mais les hanches et la cambrure du dos, indiquant un signe sain que la personne est apte à porter des enfants. Peut-être qu’il y a un excès de ces réflexes (selon ces cinglés de féministe), mais cela reste des réflexes. Dans 90 %, on ne s’en rend même pas compte quand on est train de fixer ces parties du corps.

    C’est quoi la prochaine étape, légiférer sur la fermeture automatique de l’oeil parce que cela pourrait ressembler à un clin d’oeil ?

Affichage de 1 message (sur 1 au total)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

Font Resize
Contrast
Aller à la barre d’outils