Mort de Didier Ratsiraka, un grand homme s’en est allé

Accueil Accueil du Forum de Houssenia Writing Madagascar Mort de Didier Ratsiraka, un grand homme s’en est allé

Affichage de 1 message (sur 1 au total)
  • Auteur
    Messages
  • #22234
    Houssen Moshinaly
    Maître des clés

    L’amiral Didier Ratsiraka est mort le 28 mars 2021 à l’âge de 84 ans. Coincidence ou non, il meurt la veille du 29 mars, commémoration de l’insurrection de 1947. C’est le président avec le plus long règne à Madagascar avec plus de 35 ans au pouvoir. Cette fois, il a pris un navire pour une destination inconnue et éternelle dont on ne revient pas et que nous sommes tous amenés à prendre un jour où l’autre.

    Né en 1936, Didier Ratsiraka a accompagné Madagascar tout au long de son histoire. En fait, il fait partie des gens qui semblent toujours être là depuis notre naissance, de l’adolescence jusqu’à l’âge adulte et enfin, la vieillesse qui pointe le bout de son nez. Le règne de Didier Ratsiraka n’a pas été sans embûches, la tuerie de 1991 à Iavoloha, la crise politique de 2002, il a fait partie des plus grands événements de Madagascar.

    Il a été moins présent sur la crise de 2009, mais l’ombre de l’amiral était toujours là. Il a fait des bonnes et des mauvaises choses, mais c’était un grand homme. Doté d’une intelligence hors du commun, du dédain et de la méfiance envers l’Amérique, il avait tenté d’instaurer un régime socialiste qui avait mené à la crise de 2002.

    La mort de Didier Ratsiraka, mais également celle de Zafy Albert doit nous inciter à poser des questions sur le renouveau politique à Madagascar. Aujourd’hui, est-ce que les jeunes, qui sont amenés à diriger le pays demain, ont le poids de l’histoire, de la tradition, de la sacralité, du patriotisme pour gouverner le pays où est-ce simplement des gens qui imitent ce qui se passe en Occident, Occident qui se dégénère à chaque semaine qui passe.

    Il faut des circonstances exceptionnels pour faire naitre des hommes exceptionnels. Didier Ratsiraka faisait partie de ces hommes, car il est né et grandi pendant qu’un nouveau pays, Madagascar, naissait et se développait comme il le pouvait. Dans le confort d’une société douce et sans embuche, difficile de dire s’il y a des hommes qui sont capables de faire autant.

    On dit souvent que personne n’est irremplaçable, mais non. Des hommes comme Didier Ratsiraka, Zafy Albert ou même Philbert Tsiranana sont irremplaçables. Ils ont tellement marqué l’histoire de leur pays qu’on ne puisse pas imaginer qu’ils puissent mourir un jour et rien que par cette présence, ils sont devenus des immortels à leur façon.

    Au revoir, l’Amiral, pour le meilleur et parfois pour le pire, vous avez accompagné ma naissance, ma jeunesse et ma vie d’adulte. Comme un grand arbre centenaire qui nous protège avec son ombre, on ne se rend même plus compte qu’il est là jusqu’à ce qu’il tombe.

Affichage de 1 message (sur 1 au total)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.
Font Resize
Contrast