Accueil Accueil du Forum de Houssenia Writing Société Mohammad Bin Salman est un désastre diplomatique et pour le Moyen-Orient

Mots-clés : 

Ce sujet a 0 réponse, 1 participant et a été mis à jour par  Houssen Moshinaly, il y a 2 mois.

Affichage de 1 message (sur 1 au total)
  • Auteur
    Messages
  • #14215

    Houssen Moshinaly
    Admin bbPress

    Les médias occidentaux lèchent le cul de Mohammad Bin Salman, le nouveau chef de l’Arabie Saoudite. On lui prête des vertus qui sont davantage des malédictions et Mohammad Bin Salman est un fondamentaliste de la plus belle eau. Un article explique pourquoi Mohammad Bin Salman est un véritable désastre sur tous les plans :

    • Les investissements étrangers en Arabie Saoudite se sont effondré l’année dernière
    • Il a totalement fait foiré l’entrée en bourse d’Aramco
    • Il a lancé une guerre au Yémen, provoqué plusieurs génocides et il est le responsable de la plus grande crise humanitaire de notre époque
    • Dans cette guerre au Yémen, l’Arabie Saoudite s’est allié à des combattants d’Al Qaida. Et comme  les Etats-Unis, la France et l’Angleterre sont des alliées de Bin Salman dans ce génocide, cela signifie que ces pays d’occidentaux sont des alliés d’Al Qaida. Une chose qu’on a déjà vu en Syrie.
    • Dans une pratique qui ne déplaira pas aux pires chefs de la mafia, il a kidnappé et torturé plusieurs princes saoudiens et leur a extorqué un milliard de dollars à chacun.
    • Il a kidnappé le premier ministre du Liban, Saad Hariri, et a tenté de le forcer à démissionner
    • Il a fait un blocus sur le Qatar et il a tenté d’envahir Doha. Il a fallu l’intervention de Rex Tillerson, l’ancien secrétaire d’Etat US, pour faire capoter cette invasion. Rex Tillerson a perdu son emploi à cause de ça.
    • Il y a de plus de plus en preuves que l’Arabie Saoudite et les Emirats Arabes Unis ont aidé Trump à gagner les élections. N’en déplaise à tous les connards et connasses qui accusent la Russie.
    • Quand le Canada a demandé à Bin Salman de libérer les prisonniers de conscience au Royaume, l’Arabie Saoudite a déclenché une guerre commerciale avec le Canada. Il a rappelé plus de 16 000 étudiants saoudiens au Canada. Et un compte Twitter, associé à Mohammad Bin Salman, a incité à lancer des attaques terroristes sur Toronto.

    Les médias occidentaux et l’Establishement prêtent à Mohammad Bin Salman des qualités qu’il n’a jamais eu. On a une vitrine, avec des saoudiennes qui ont maintenant le droit de conduire. Mais c’est juste une vitrine marketing. Et on s’en fout qui a le droit de conduire.

    Pour faire passer l’Arabie Saoudite de sa préhistoire à l’ère moderne, il faut des écoles, de la laicité, de la culture. Mohammad Bin Salman n’a rien envisagé de tout cela et c’est un Wahabbite de la plus belle eau et il est bien parti pour mener l’Islam dans les profondeurs bien plus abjectes qu’elle ne l’est aujourd’hui.

    Et c’est ce mec qui est félicité par les élites occidentales

    L’arrivée des jeunes au pouvoir, une nouvelle appropriation des critiques anti-système par le capitalisme

    Ce n’est pas un hasard si dans de nombreux pays, les jeunes prennent le pouvoir. Mohammad bin Salman en Arabie Saoudite, Macron en France, Hamdane ben Mohammed Al Maktoum aux Emirats, Justin Trudeau au Canada, Luigi Di Maio en Italie, etc.

    C’est le capitalisme qui les a mis à la tête de ces pays. Avec la crise de 2008 et des mouvements comme Occupy Wall Street, on a beaucoup entendu parler de place aux jeunes et du sang neuf dans les arcanes du pouvoir.

    Le capitalisme est redoutable pour s’approprier les critiques pour continuer à se perpétuer en donnant l’impression de satisfaire les demandes de la populace. Mais comme d’habitude, le capitalisme, dans sa mentaliste courtermistes, n’a pas compris ou ne voulait pas comprendre la réalité de la critique.

    Du sang neuf ou des jeunes au pouvoir ne signifie pas qu’on doit mettre des gamins immatures et beaux gosses. On peut avoir 70 ans et avoir une mentalité d’homme d’état et de partisan de la justice sociale. Mais le capitalisme ne l’a jamais compris. A chaque fois que vous voyez des jeunes qui accèdent au pouvoir, ce n’est pas une concidence, mais bien les machinations des forces financières, principal moteur du capitalisme. En fait, on se rend compte que la plupart des jeunes, qu’on nous a vendu à force de propagande médiatique, sont 1 000  fois pires que les dinosaures qu’on détestait cordialement.

Affichage de 1 message (sur 1 au total)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

Font Resize
Contrast
Aller à la barre d’outils