Macron et la cocaine

Affichage de 1 message (sur 1 au total)
  • Auteur
    Messages
  • #20550
    Amélie Nadeau
    Participant

    Quand il était chez Rothschild, Macron a dû aller de force dans un centre de désintoxication 2 mois après, pendant une durée de 2 semaines. Le vice blanc de Macron a persisté, même s’il a subi une petite éclipse lorsqu’il était ministre sous Hollande. Brigitte veillait au grain. Mais son habitude a repris de plus belle pendant la campagne et après. En tant que banquier et ministre, il avait accès à tous les réseaux, mais en tant que président, il était comme un coq en pâte. L’affaire Benalla le forcera à monter d’un cran et à passer sous héroine. Cette dernière était de la cocaine distillée, 1000 fois plus addictive et dangereuse.

    Mais c’est le 17 novembre 2018 que Macron augmentera ses doses quotidiennes. S’il se droguait déjà à raison de 3 fois par semaine, là, il va s’y mettre quasiment tous les jours. Pour comprendre cette montée en gamme, il faut comprendre l’entourage du président. Que ce soit pendant la campagne et après, il a toujours vécu dans une bulle hermétique et opaque. Jour et nuit, les mormons l’ont entouré d’un miel de compliments et de servilité, lui disant qu’il était “le meilleur des meilleurs des meilleurs”.

    Le 17 novembre 2018, première manifestation des gilets jaunes, il percutera cette réalité de plein que 90 % des prolos en France le haissent à mort. La cocaine est un tranquillisant, il calme direct. L’héroine a un effet aléatoire dépendant du personnage. Ainsi, Ray Charles, pianiste de génie, s’était mis à l’héroine qui finira par le tuer, pour se calmer. L’artiste était constamment survolté, surstressé et dans l’impossibilité de se calmer et l’héroine était une douche fraiche qui calmait instantanément ses veines fiévreuses.

    Dans le cas de Macron, qui n’a pas encore terminé sa croissance mentale (c’était un adolescent à cause d’un mariage oedipien), l’héroine en fait une pile électrique remplie de fils qui se touchent. La preuve est ses sorties, complètement hallucinantes, dont on ne comprend pas la teneur et la férocité.

    L’héroine vous tue dans 100 % des cas. C’est une drogue où la dose minimale n’existe pas. 0,1 gramme comme 1 gramme peut vous tuer. Pendant un temps, Macron s’injectait jusqu’à 0,2 grammes par jour ce qui improbable. Car si c’est vrai, alors sa tolérance serait monstrueuse. On pourrait l’envisager puisqu’étant donné que l’héroine est dérivé de la cocaine et que Macron a consommé cette dernière pendant presque 10 ans.

    Macron devra abandonner l’une ou l’autre de ces drogues s’il veut tenir sur le long terme. La modification de comportements est le principale symptomes de la consommation de ces drogues. Mais ces modifications sont liés au manque, une personne en manque peut tuer sa propre famille, pour voler son argent. Macron n’a pas de problèmes de manques, car il a accès à de l’héroine à 80 % de pureté (dans la rue, ça tourne généralement autour de 14 %). Mais même sans manques, les dommages au cerveau sont irréversibles avec un risque très importante de maladies mentales précoces.

    Et si un accident arrive, mais ce serait étonnant vu la prudence dont il s’entoure, il faut bien comprendre que tous ses mormons sont au courant depuis le début. C’est même pour ça qu’ils sont si protégés, même quand ils commentent des saloperies. Buzyn, Levy, mais aussi Casta, Darmanin et les négresses en tutu qui font office de coupe-circuit. On a même eu des rumeurs que Buzyn lui aurait fournit des médicaments, censés atténuer les effets de l’héroine, mais qui sont réputés pour leur toxicité extrême. On les trouve uniquement dans les soins palliatifs. On doit le prendre avec une pincée de sel.

    La majorité des politiciens français sont remplis de vices. Alcool, les jupons, la boulimie, le marijuana, les soirées les plus décadentes, mais les drogues dures sont minoritaires, autour de 12 % des politiciens français en consomment quotidienne. La boulimie est autour de 60 % et l’alcool suit avec 30 %. Mais la cocaine et Macron, c’est une histoire assez exclusive dans la République, car le vice permet de vous tenir et de vous forcer à faire ce qu’on veut.

Affichage de 1 message (sur 1 au total)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.
Font Resize
Contrast