Accueil Accueil du Forum de Houssenia Writing Société Le trou de verre et la malédiction de la solitude

Mots-clés : 

Ce sujet a 0 réponse, 1 participant et a été mis à jour par  Houssen Moshinaly, il y a 7 mois et 2 semaines.

Affichage de 1 message (sur 1 au total)
  • Auteur
    Messages
  • #10704

    Houssen Moshinaly
    Admin bbPress

    Expérience de pensée : On crée un trou de ver vers une planète à 5 milliards d’années-lumières. On arrive sur cette planète et on se retourne vers l’endroit du ciel où est la Terre en considérant qu’elle soit visible.

    Si on regarde cet endroit du ciel, alors on ne verra rien ou plutôt on verra un disque proto-planétaire qui deviendra la Terre. Cela signifie que si vous êtes sur une planète à 5 milliards d’années-lumières, la Terre ne s’est pas encore formé puisqu’elle date de seulement 4,8 milliards d’années-lumières. C’est le pilier de la relativité restreinte puisqu’il fusionne l’espace avec le temps pour former l’espace-temps. Si on agit sur l’espace, sur de grandes échelles, alors les effets temporels vont devenir des genre de paradoxes. Cet effet, je l’ai appelé comme la malédiction de la solitude.

    C’est à dire que même si on invente les voyages par les trous de verre, l’univers est trop grand pour qu’on puisse espérer l’explorer avec un va et vient avec la Terre sans provoquer de paradoxe temporel. Cependant, une solution est que le trou de ver puisse être à l’extérieur pour que le voyageur ne subisse pas les effets de l’espace-temps.

Affichage de 1 message (sur 1 au total)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

Font Resize
Contrast
Aller à la barre d’outils