Accueil Accueil du Forum de Houssenia Writing Madagascar Le kidnapping des Karana à Madagascar

Ce sujet a 0 réponse, 1 participant et a été mis à jour par  Houssen Moshinaly, il y a 3 semaines et 1 jour.

Affichage de 1 message (sur 1 au total)
  • Auteur
    Messages
  • #9097

    Houssen Moshinaly
    Admin bbPress

    C’est un sujet sensible, mais il y a pas mal de conneries qui se répandent sur les kidnappings à Madagascar. Premièrement, ce n’est pas quelque chose de nouveau et on connait des kidnappings depuis les années 1990. C’est même l’un des sports nationaux officieux, mais le kidnapping peut avoir plusieurs motifs. La vengeance, la création d’un débat toxique avec des échéances électorales ou simplement de l’argent facile.

    Une chose qu’il faut comprendre que ce sont des puissants qui kidnappent d’autres puissants. Les kidnappeurs ont généralement des commanditaires haut placé si le motif est la vengeance. Ce n’est pas une narration qu’on voit dans les médias où les kidnappeurs sont dépeints comme une bande malotrus sans foi, ni loi. Ensuite, dans les années 2010, on avait découvert qu’il y avait des commanditaires karana derrière le kidnapping d’autres karanas et c’est bien plus fréquent qu’on le pense. L’une des preuves est qu’il y a très peu de plaintes et qu’en général, cela se règle par la  famille de la victime et des ravisseurs. La peur des représailles est légitime, mais ce type de comportement montre qu’on connait ou du moins, qu’on a des soupçons sur les commanditaires.

    Mais ce qui me fait le plus chier dans cette histoire est le racisme systématique des médias. Remarquez que si un indien de nationalité malgache ou indienne se fait kidnapper, les remous médiatiques sont assez faibles. Mais en revanche, si l’indien est de nationalité française, alors c’est comme un génocide venait d’être commis. Ce racisme médiatique, totalement à vomir, est également présent dans d’autres affaires, comme des faits divers sordides (quand un français se fait zigouiller, car il a fait confiance à la mauvaise personne). Récemment dans la peste, on a eu le même comportement. 1000 cas, mais les médias se sont déchainé quand il y a eu un français qui est mort à Tamatave.

    Ce type de racisme, ne passe pas inaperçu, car il permet de rappeler l’héritage coloniale qui est la principale cause de la fracture entre les communautés karanas et le reste de la population. En donnant une importance considérable uniquement aux français, naturalisés ou non, les médias français, mais également les médias malgaches (je me rappelle d’un éditorialiste complètement débile qui s’excusait auprès de la famille d’une victime de kidnapping), perpétuent le racisme colonial et cela ne va pas du tout régler le problème.

    Une autre chose est qu’il faut arrêter la victimisation. Quand je vois des gens, qui osent dirent que c’est totalement injustice, malgré tout ce qu’ils ont fait pour le pays. Tout ce qu’ils ont fait pour le pays ?  Vous vous foutez de ma gueule ? Vous voulez vraiment qu’on parle de tous les trafics, des magouilles et je ne parle même pas de l’ingérence abominable de certains karana dans le Coup d’Etat de 2009 qui nous amené dans la merde actuelle.

Affichage de 1 message (sur 1 au total)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

Font Resize
Contrast
Aller à la barre d’outils