Accueil Accueil du Forum de Houssenia Writing Madagascar La situation sur la peste à Madagascar (15 octobre 2017)

Mots-clés : 

Ce sujet a 6 réponses, 1 participant et a été mis à jour par  Houssen Moshinaly, il y a 1 semaine et 1 jour.

7 sujets de 1 à 7 (sur un total de 7)
  • Auteur
    Messages
  • #8934

    Houssen Moshinaly
    Admin bbPress

    A la date du 14 octobre 2017, on a environ 610 cas de peste à Madagascar avec 63 décès. La peste pulmonaire est la plus fréquente avec plus de 351 cas et 135 cas de peste pulmonaire (en date du 12 octobre 2017). Pour les dernières informations sur la peste, le BNGRC publie régulièrement des informations. Ce qui est étonnant est que la peste pulmonaire est plus élevée que la peste bubonique, alors que cela devrait être le contraire. La peste pulmonaire se transmet par contact ou en étant à proximité tandis que la peste bubonique se transmet par les piqures de puce.

    Le numéro vert 210 permet de joindre les autorités si on a les symptômes de la peste (fièvre, toux, maux de tête). Les autorités affirment que les équipes médicales peuvent venir à domicile, mais le communiqué de la BNGRC ajoute également que les hopitaux sont débordés par les nouveaux cas.

    Ils ont mis en place des centres de contrôle dans de nombreux quartiers. Mais je pense qu’ils auraient dû le faire bien plus tôt. En refilant le dossier à la BGNRC, il semble que l’épidémie soit sous-estimé.

    #8959

    Houssen Moshinaly
    Admin bbPress

    Situation de la peste à Madagascar (17 octobre 2017)

    Au 17 octobre 2017, on a 805 cas de peste à Madagascar avec 74 décès. Mais il y a 62 qui sont confirmé, 367 qui sont probables et 377 qui sont suspectés. L’épidémie est toujours en hausse par rapport à la dernière mise à jour (610 cas et 63 décès au 14 octobre 2017), mais le nombre de décès est en hausse (9 % par rapport aux 10 % précédents).

    Mais autant de nouveaux cas en si peu de temps, il y a vrai problème. On a quand même 195 cas en 3 jours même si tous les cas ne sont pas confirmés. Il faudrait mettre les zones les plus touchées en quarantaine strict, car le déplacement des personnes pose un énorme problème.

    #9024

    Houssen Moshinaly
    Admin bbPress

    Situation de la peste à Madagascar (19 octobre 2017)

    La situation de la peste à Madagascar à la date du 19 octobre 2017 :

    • 911 cas de peste toutes variantes confondues
      • 612 cas de peste pulmonaires
      • 175 cas de peste bubonique
      • 124 cas qui ne sont pas précisé

    Sur ces 911 cas confirmés, probables et suspectées, on a :

    • 554 cas qui sont guéris
    • 262 cas qui sont actuellement soignées
    • 95 décès

    Le nombre de cas est en augmentation par rapport au 17 octobres, mais il y a de plus en plus de guérisons et de traitements ce qui signifie que les diagnostics et la prévention sont plus rapides. Cette fois, les autorités ont pris toutes les mesures pour garantir un contrôle maximal. Mais je persiste à dire qu’il aurait fallu le faire dès les premiers cas de peste bubonique en aout pour éviter une telle pagaille. Mais notons que la saison de la peste dure plusieurs mois et qu’il faudra maintenir sa vigilance.

     

     

     

     

     

    #9078

    Houssen Moshinaly
    Admin bbPress

    A la date du 23 octobre 2017, on a recensé 1 119 cas de peste à Madagascar.

    • 780 cas ont été guéris
    • 219 sont sous traitements
    • 69 décès

    Ces chiffres proviennent uniquement des hopitaux, mais dans l’ensemble, on enregistre 129 décès depuis le mois d’aout. On voit également que le gouvernement a dû mal à maitriser la peste. Des étudiants ont été lynché parce qu’on les avait accusé de répandre volontairement la peste. Les médias français se précipitent sur la mort d’un français à cause de la peste à Tamatave. On a également les internes qui se mettent en grève, car ils sont obligé d’acheter leurs propres équipements de protection. Le gouvernement des tonnes d’aides et près de 1,5 millions de dollars. Qu’est-ce qu’ils foutent ?

    Plutôt que d’engorger les hopitaux, il aurait fallu installer des petits centres de diagnostic dans chaque quartier et hospitalisé uniquement si les cas sont confirmés. Vous avez également des malades hospitalisés qui se sont barré de l’hosto en douce alors qu’ils étaient infecté. Manque total d’éducation et d’informations aux populations. Tout cela est lié à la psychose. Personnellement, je commence à prendre des antibiotiques par prévention, car en plus de la peste, il y a une grippe carabinée qui a fait son apparition à cause des changements de météo ces derniers temps.

    Et dire que la saison de la peste vient à peine de commencer. Il y a plusieurs antibiotiques qui sont efficaces contre la peste. On a la streptomycine, les tétracyclines et les fluoroquinolones. La streptomycine est très puissante et on la trouve uniquement dans les hopitaux. On l’administre par intraveineuse. Vous pouvez trouver la tétracycline et la ciprofloxacine en pharmacie. En général, la ciprofloxacine est du 500 mg et la posologie recommandée est de 2 comprimés par jour. Mais attention, cela reste de l’automédication et si vous êtes dans un état avancée de la peste, vous devez consulter dans les centres et subir une injection par intraveineuse. Ces traitements sont préconisé pour la prévention et les premiers symptomes.

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 3 semaines et 3 jours par  Houssen Moshinaly.
    #9098

    Houssen Moshinaly
    Admin bbPress

    Situation de la peste à Madagascar (26 octobre 2017)

    A la date du 26 octobre 2017, on a 1 229 cas de peste à Madagascar dont :

    • 881 cas de peste guéris
    • 180 sous de peste sous traitement
    • 63 décès dûs à la peste

    Au niveau communautaire, on pourrait avoir 135 décès de la peste (61 confirmés et 74 en cours d’enquête)

    Cela signifie que l’épidémie est de plus en plus contrôlée. Le nombre de nouveaux cas baisse, mais il faut rester vigilant, car la courbe est moins importante à Tana comparé aux autres villes. Le BNGRC a fait du bon boulot. Je persiste à dire que l’épidémie n’aurait jamais dû atteindre cette ampleur si on s’était réveillé plus tôt. Au niveau international, il faut également envisager un vaccin contre la peste qui est une maladie qu’on pourrait éradiquer facilement avec des mesures appropriées.

     

    #9190

    Houssen Moshinaly
    Admin bbPress

    Situation de la peste à Madagascar (31 octobre 2017)

    A la date du 31 octobre 2017, il y a eu 1044 cas guéris de peste à Madagascar

    • 1044 guéris
    • 36 sous traitements
    • 66 décès

    Ce sont les chiffres au niveau des hopitaux et non la totalité des cas de peste dans le pays. L’épidémie continue de ralentir et les dons continuent d’affluer. Mais la saison pesteuse est loin d’être terminé et ces dons doivent servir à effectuer des actions de prévention très agressives pour éviter le bordel et la psychose des dernières semaines. Quand on lit des experts sur la santé dans d’autres pays, on s’étonne toujours que les cas de peste pulmonaire soient plus nombreux que ceux de la peste bubonique. Est-ce que ce dernière est sous-estimé.

    #9320

    Houssen Moshinaly
    Admin bbPress

    A la date du 09 novembre 2017, il y a eu 1146 cas de pestes traités à Madagascar depuis le 1er aout dont :

    • 1146 guéris au total
    • 35 en cours de traitement
    • 67 décès

    Ce sont les chiffres au niveau des hopitaux et non les cas totaux de peste dans tout le pays. Mais il reste des foyers épidémies fragmentaires, car le BNGRC continue d’inciter à mettre des barrages à l’entrée des principales villes. Tana reste encore très touché, notamment du coté d’Alakamisy, Fenoarivo et Atsimondrano. Il y a plus de 7000 cas de suivi. On peut dire que le gros de l’épidémie est derrière nous.

    Concernant l’Institut Pasteur, il rapporte :

    1992 cas de peste au total depuis le 1er aout

    • 1523 cas de peste pulmonaire
    • 297 cas de peste bubonique
    • 1 cas de peste septicémique
    • 171 cas non précisé

    La quantité monstrueuse de peste pulmonaire est vraiment étrange depuis le début de l’épidémie. Même certains épidémiologues aux Etats-Unis ne comprennent pas ce décalage entre la peste pulmonaire et bubonique, car c’est cette dernière qui doit la plus fréquente à cause de son mode de transmission par les puces et les mouches provenant de rats. Mais on oublie souvent un aspect crucial dans l’épidémie de peste qui est la malnutrition. Seuls les plus pauvres et les paysans sont touchés par la peste au départ. Donc pour vaincre cette maladie, il faut à la fois avoir de bonnes infrastructures dans l’hygiène, mais surtout combattre la famine qui ravage actuellement le sud. Avec le début de l’été, la sécheresse commence déjà son oeuvre dans le sud et on va encore se retrouver avec une nouvelle famine.

    Ce fil de forum ne sera plus mis à jour aussi régulièrement, car ce n’est plus nécessaire. Mais il va se réactiver si on revoit un pic épidémique ce qui est probable avec la saison des pluies.

    On aurait pu éviter tout ce gachis et cette panique s’il y avait eu la moindre compétence au niveau gouvernemental. Dire que c’est le BNGRC qui a dû prendre le relais montre toute l’absence d’expertise au niveau de certains ministères.

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 semaine et 1 jour par  Houssen Moshinaly.
    • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 semaine et 1 jour par  Houssen Moshinaly.
7 sujets de 1 à 7 (sur un total de 7)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

Font Resize
Contrast
Aller à la barre d’outils