Accueil Accueil du Forum de Houssenia Writing Société La non-mixité ou le retour des systèmes de clans

Ce sujet a 0 réponse, 1 participant et a été mis à jour par  Houssen Moshinaly, il y a 6 jours et 4 heures.

Affichage de 1 message (sur 1 au total)
  • Auteur
    Messages
  • #9383

    Houssen Moshinaly
    Admin bbPress

    Ces derniers temps, le concept de non-mixité est de retour. Le principe est qu’on retourne à une époque où chacun est avec ses semblables et on crée des clans totalement hermétiques où on peut raconter toutes sortes de conneries pour créer une nidification sectaire.

    Promu principalement dans les mouvements féministes et tout les anti de la planète, la non-mixité est d’une telle débilité de raisonnement que ça en laisse pantois.  Bon, si t’as des cons qui se réunissent entre eux pour se branler devant leurs réflexions dignes d’un mulot au LSD, c’est leur problème. Mais tu a même un article dans Nature qui va dans ce sens. La chercheuse estime que l’impunité du harcèlement dans les milieux universitaires est le même qu’à Hollywood. Mais bon, la meuf est parti dans le secteur privé et ensuite évidemment, on peut critiquer joyeusement le secteur public, qui est dépecé par ce même secteur privé, en disant qu’il est meilleur que le reste.

    Mais ce qui est hallucinant est que cette chercheuse admet qu’elle participe à des conférences non mixtes pour parler des choses sensibles. Quand des scientifiques se mettent devenir tellement cons et paranoiques pour tolérer la non-mixité, on vit officiellement dans un monde qui ressemble à l’enfer. Mais je médis, car si la non-mixité est considéré comme le sommet de la tolérance et du progressisme, alors :

    Des supermarchés non-mixtes et des hotels à Dubai sont très tolérants et progressistes, donc en fait, le Wahabbisme serait le symbole de tolérance. En fait, les croyances les plus fondamentalistes avaient raison depuis le début en séparant les hommes et les femmes. Quelle est la prochaine étape ? Des rassemblements uniquement pour les noirs, les LGBT (c’est déjà le cas), les blancs, les nains, les vieux, les laids, les beaux, les handicapés ? Pourquoi s’arrêter là, on n’a qu’à créer des systèmes gouvernementaux non-mixtes avec le respect strict des frontières comme à l’époque féodale où des petits chefaillons se disputaient leur territoire.

    La principale signature d’une pensée sectaire est que son apothéose est systématiquement des pratiques totalement obscurantistes que même un enfant en bas âge ne pourrait pas tolérer.

     

Affichage de 1 message (sur 1 au total)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

Font Resize
Contrast
Aller à la barre d’outils