Accueil Accueil du Forum de Houssenia Writing Afrique Ghana : le gouvernement veut que les appels à la prière musulmane dans la ville d’Accra se fassent sur Whatsapp

Ce sujet a 0 réponse, 1 participant et a été mis à jour par  Houssen Moshinaly, il y a 5 mois.

Affichage de 1 message (sur 1 au total)
  • Auteur
    Messages
  • #10932

    Houssen Moshinaly
    Admin bbPress

    Décidément, la connerie des politiciens n’a plus de limites. Quelle est la prochaine étape, faire les baptêmes par Facebook Messenger pour éviter le gaspillage de l’eau ?

    (Agence Ecofin) – Voilà une proposition qui n’a pas reçu très bon accueil chez les musulmans, qui constituent 20% de la population ghanéenne. Pour éviter les nuisances sonores, Kwabena Frimpong-Boateng (photo), le ministre ghanéen de l’environnement a suggéré, le 17 avril, que les appels à la prière de la communauté musulmane puissent se faire par Whatsapp.

    Le Bureau national des imams a immédiatement communiqué sa désapprobation quant à cette proposition, et incité les musulmans à continuer les appels à la prière par haut-parleurs.

    Cette situation n’est pas pour autant spécifique au Ghana.

    Au Rwanda, le gouvernement, toujours dans le but de lutter contre la pollution sonore, a interdit, en mars dernier, les appels à la prière à Kigali. En février, le gouvernement rwandais avait fait fermer 700 églises qui ne respectaient pas la réglementation en matière de pollution sonore.

Affichage de 1 message (sur 1 au total)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

Font Resize
Contrast
Aller à la barre d’outils