Accueil Accueil du Forum de Houssenia Writing Science Etudes scientifiques sur les dangers du vin ou l'islamisation de la science et de la société occidentale

Ce sujet a 0 réponse, 1 participant et a été mis à jour par  Houssen Moshinaly, il y a 2 mois et 2 semaines.

Affichage de 1 message (sur 1 au total)
  • Auteur
    Messages
  • #15023

    Houssen Moshinaly
    Admin bbPress

    Il y a récemment une tendance qui est d’associer l’alcool à de nombreux dangers pour la santé. On nous dit que l’alcool serait associé à 7 types de cancer et patati patata.

    L’alcool

    Dernièrement, c’est The Lancet, une prestigieuse revue médicale, qui indique que l’alcool serait associé à des morts prématurées et des problèmes de santé à l’échelle mondiale. The Lancet a utilisé une méta-analyse. A une époque, la méta-analyse était le tampon d’une science fiable. On compilait les meilleures études pour créer une méta-analyse pour avoir un début de consensus. Mais aujourd’hui, on se contente de compiler les études pourries pour tirer les conclusions qu’on veut.

    Cette diabolisation de l’alcool est une tendance typiquement anglo-saxonne, principalement de l’Angleterre, mais les Etats-Unis s’y mettent aussi. European Scientist détruit cette étude sur l’alcool en estimant que les conclusions sont aussi moisies qu’un pain de 20 jours. Et je ne peut pas m’empêcher de voir une tendance de la science à utiliser des principes islamiques.

    L’Angleterre possède 5 % de sa population qui est musulmane et je me demande si les croyances ne deviennent pas des connaissances via des études pseudoscientifiques. Personnellement, je hais l’alcool et je n’ai jamais bu une seule goutte de ma vie et pour votre gouverne, je suis également musulman et fier de l’être. Mais je n’aime pas qu’on travestisse la science pour de la propagande et une doctrine, surtout religieuse. Chacun doit rester à sa place.

    Pour moi, l’alcool est une saloperie de la pire espèce. Il y a une seule religion où l’alcool est interdit et c’est l’Islam. Je pense que progressivement, des musulmans radicalisés se sont infiltré dans les cercles de pouvoir, de décisions et dans les labos et ils veulent interdire l’alcool au même titre que le tabac.

    Mais cette islamisation, je la vois également dans d’autres domaines.

     

    Le véganisme

    Dernière, j’ai halluciné de voir un académicien musulman, arguer que le véganisme prouve que l’Islam avait raison depuis le début. Et le pire est que le mec ne se rend même pas compte qu’il reprend les mêmes arguments des végans fondamentalistes.

    Et de plus en plus d’études scientifiques prétendent prouver les bienfaits du véganisme alors qu’il n’en est rien. Avec une moyenne de 0,5 % de la population qui est végane, ils nous font chier en créant des bulles de filtrage.

    Le féminisme

    Mais c’est dans le féminisme radical qu’on voit une similarité frappante avec l’islam fondamentaliste. En Inde, il est interdit de toucher une femme sans son consentement. Et même si ce toucher est accidentel. J’ai déjà répété les similarités du féminisme avec l’islam. Et l’une des particularités de cette religion est la codification des relations. A force, tout doit être surveillé, soupesé, réfléchi. La spontanéité est l’acte du mal (selon l’islam) ou du patriarcat (selon le féminisme mainstream).

    Et les études scientifiques sur le féminisme sont affligeantes. Des méthodologies de merde, des protocoles à la pisse et un échantillon digne du nombre de partisans de Valérie Pécresse… Et il est intéressant de voir que les 3, alcool, véganisme et féminisme, s’entendent comme larrons en foire, comme s’il y avait les mêmes entités derrière pour tirer les ficelles.

    Mais peut-être que tout ça sort de mon cerveau malade !

Affichage de 1 message (sur 1 au total)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

Font Resize
Contrast