Etude The Lancet “Anti-chloroquine” détruite en 8 points

Accueil Accueil du Forum de Houssenia Writing Billevesées Etude The Lancet “Anti-chloroquine” détruite en 8 points

Affichage de 1 message (sur 1 au total)
  • Auteur
    Messages
  • #20534
    Houssen Moshinaly
    Maître des clés

    En 7 points, je détruis totalement cette étude de merde qui montre un nombre de mort en augmentation  à cause de la chloroquine dans The Lancet.

    1. Sur les 4 auteurs, 2 sont très proches de Gilead Science, fabricant du Remdesivir. Le premier participe régulièrement à des conférences payées par cette entreprise et le département du second est carrément financé par Gilead.
    2. Les chercheurs, au nombre de quatre, ont terminé leurs études en moins d’un mois (échantillon jusqu’au 14 avril 2020 et publication de l’étude le 22 mai 2020). C’est physiquement impossible, vu la quantité des dossiers médicaux à traiter.
    3. Les prostitués en blouse blanche ont mélangés tous les dossiers ensembles, avec des méthodes analytiques digne d’un débutant.
    4. C’est une étude de corrélation et la première règle en science est de ne jamais confondre la causalité et la corrélation, sauf si vous êtes un escroc.
    5. L’étude de grande ampleur est financé par Brigham and Women’s Hospital, donc le propre hopital du principal auteur. Le problème est comment ont-ils trouvés autant d’argent en si peu de temps alors que cet hopital est dans une détresse financière avec la suppression de nombreux lits ? L’aide de Big Pharma a été sans doute la bienvenue.
    6. C’est dans doute une coincidence que le Brigham and Women’s Hospital ait lancé un essai clinique sur le Remdesivir. Comme dire que le conflit d’intérêt transpire par tous les pores des quatres auteurs. En sachant qu’un essai clinique sur le Remdesivir, publié dans le même The Lancet, a montré une efficacité de zéro et la plupart des patients ont dû abandonner le traitement à cause de la toxicité.
    7. Les mêmes putois en blouse blanche, qui hurlent qu’il faut des essais cliniques, se contentent d’une étude d’observation à la pisse.
    8. Raoult a donné une réponse excellente : “On croit ceux qui n’ont jamais vus ou soignés un seul malade et on dénigre ceux qui en ont soigné plus de 4 000 avec succès“.

    Raoult montre deux enjeux majeurs avec cette étude totalement pourrie. La première est qu’il n’y a plus de scientifiques, mais uniquement  des bureaucrates qui se contentent de se branler avec des tableurs Excel sans aucune connaissance du monde réel.

    La seconde, plus importante, est que la science et Big Pharma, se sont accouplés pour former un monstre qui détruira tous les anciens médicaments qui ne valent rien, mais qui sont toujours efficaces. Ils veulent les remplacer par des neufs, mais qui coutent la peau écorchée de vos femmes et la tête de vos enfants.

     

Affichage de 1 message (sur 1 au total)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.
Font Resize
Contrast