Accueil Accueil du Forum de Houssenia Writing Société Entre "Idiocracy" et "Demolition Man", quel est celui qui reflète le mieux notre société ?

Ce sujet a 0 réponse, 1 participant et a été mis à jour par  Houssen Moshinaly, il y a 4 mois et 3 semaines.

Affichage de 1 message (sur 1 au total)
  • Auteur
    Messages
  • #1015

    Houssen Moshinaly
    Admin bbPress

    Idiocracy et Demolition Man décrivent parfaitement notre société actuelle.

    On parle énormément de deux films ces derniers temps pour décrire notre société actuelle. Idiocracy, sorti en 2006, et Demolition Man, sorti en 1993. A la base, on avait pensé que ces deux films sont des navets, car ils sont assez médiocres, mais ils sont devenu progressivement des références de la popculture pour notre société.

    Idiocracy avait raison sur certains points

    J’avais vu Idiocracy il y a des années et je ne me souvenais pas exactement du pitch du film. Donc, j’ai revu le film pour déterminer le vrai du faux. Idiocracy est une dystopie humoriste où le monde du futur est dominé par des idiots. Le film commence par un constat. Les gens intelligents (ayant un QI de plus de 130) réfléchissent énormément avant de faire des enfants. Ils pèsent le pour et le contre et à la fin, ils n’ont font aucun. En revanche, les idiots copulent et se multiplient comme des lapins. Le résultat est un monde rempli d’idiots avec une société complètement effondrée.

    L'efficacité de l'administration dans Idiocracy

    L’efficacité de l’administration dans Idiocracy

    Au milieu de ça, on a un personnage principal qui Joe Bauer alias Not Sure. L’armée veut faire des expériences en mettant en stase ses meilleurs éléments pour avoir les soldats les plus performants. Mais il faut un cobaye et c’est notre Bauer qui va s’endormir pendant un an dans une capsule. Le choix de ce mec s’explique parce que c’est le mec le plus moyen qui existe. Il ne fait jamais les choses à moitié, mais faut pas lui demander la lune. Ce n’est pas un idiot, mais il est juste moyen. Le second personnage est une prostituée. Les deux sont mis en stase, mais le chef du projet se fait arrêter et la base est détruite. On oublie les deux capsules et près de 500 ans passent.

    Le monde selon Idiocracy

    Idiocracy et Demolition Man décrivent parfaitement notre société actuelle.

    Mon Dieu ! Tu es inscanable ?? – Idiocracy

    Ils se réveillent donc en 2505 pour découvrir un monde complètement détruit. Et le monde entier est rempli de débiles profonds. Idiocracy dépeint le monde avec les caractéristiques suivantes :

    • Un monde avec des montagnes de déchets à perte de vue.
    • Il n’y a plus d’agriculture, car les gens utilisent des boissons énergétiques à la place de l’eau.
    • Le langage est devenu ultra primitif.
    • Les gens sont totalement lobotomisés par des émissions de télé-réalité.
    • Les gens sont obsédés par l’argent. C’est une obsession maladive.
    • Les gens sont obsédés par le sexe.
    • L’administration est totalement automatisé et inefficace.

    En gros, un monde de débiles profonds fait pour des débiles profonds.

    Notre Joe Bauer se retrouve pris dans l’engrenage. Il peut comprendre la langue des gens du futur, mais eux, ils ne le comprennent pas, car ils considèrent que c’est une langue de tarlouze et efféminée. Déjà, on voit une première référence avec notre société, car aujourd’hui, les langues évoluent énormément avec le langage SMS et on se met de plus en plus à utiliser des  raccourcis. Ensuite, le personnage se retrouve en prison, car il n’a pas de tatouage. Le tatouage est une pièce d’identité et votre compte bancaire. Si vous ne l’avez pas, alors vous n’existez pas dans votre système.

    Le billet du dollar dans Idiocracy

    Le billet du dollar dans Idiocracy

    L’administration est cauchemardesque et inefficace à souhait et on voit déjà les prédictions du film Idiocracy sur le web avec des automatisations à tout va. Joe Bauer se fait appeler Not Sure justement parce que l’administration ne comprend pas ses commandes. Aujourd’hui, vous avez des sites web qui ont le même comportement avec le mot de passe. Vous pouvez fournir autant de mot de passe que vous voulez, mais le site va le refuser parce qu’il est codé par des débiles profonds.

    Mais quand on lui crée son tatouage, Not Sure passe un test de QI. Et là, on découvre que c’est le mec le plus intelligent de la planète et il est appelé à la Maison Blanche où il va être nommé ministre de l’Intérieur par le président Dwayne Elizondo Mountain Dew Herbert Camacho.

    Not Sure est le nom du personnage à cause de la débilité de l'administration dans Idiocracy

    Not Sure est le nom du personnage à cause de la débilité de l’administration dans Idiocracy

    Au début de 2017, on a énormément cité le président Camacho pour le comparer avec Trump. Dans un article du Times, Mike Judge avait estimé que Trump est une comparaison de Camacho. Mike Judge est le producteur d’Idiocracy, mais il a ajouté qu’il n’était pas un prophète, car sa prophétie s’est produite 490 ans en avance. Et il pourrait y avoir des comparaisons, car Dwayne Elizondo Mountain Dew Herbert Camacho est le Président des Etats-Unis dans Idiocracy et c’est un ancien lutteur spécialisé dans les spectacles. C’est un grand black complètement déjanté et machiste à souhait. Cependant, Trump a plus gagné par le populisme que par la bêtise, car il a perdu le vote populaire.

    Les multinationales dominent le monde dans Idiocracy

    Les multinationales dominent le monde dans Idiocracy

    Mais revenons au film, Joe Bauer tente de résoudre les problèmes de cette société idiocratique tout en essayant de remonter le temps avec une machine pour arranger les choses et dire au monde de devenir plus intelligent. Le président Camacho lui avait donné une semaine pour régler le problème des récoltes, celui de la météorologie, de la santé et tout le reste. Ici, on retrouve l’une des épices du populisme qui est de promettre beaucoup de choses intenables dans sa campagne et de désigner un bouc-émissaire comme le coupable en cas d’échec. La scène où Camacho désigne Bauer comme le sauveur est délicieuse, car c’est l’exemple même du candidat populiste.

    Le Brawndo ? Mais c’est plein d’électrolytes

    Mais pourquoi les récoltes sont détruites. Le fait est que dans Idiocracy, les gens ont cessé d’utiliser l’eau pour le remplacer par le Brawndo. Le Brawndo est une boisson énergétique inventé par une multinationale. Au fil des siècles, cette multinationale a fait un tel lobbying sur le monde que la totalité des personnes utilisent le Brawndo et l’eau a complètement disparu sauf dans les toilettes. Notre Not Sure se rend compte du problème, car les débiles profonds utilisent le Brawndo pour arroser les champs.

    Idiocracy et Demolition Man décrivent parfaitement notre société actuelle.

     

    Et le résultat est que le sol a été entièrement saturé par le sucre et les sels. Donc, il tente de convaincre les autres ministres de réutiliser de l’eau pour les récoltes. Les dialogues sont devenu cultes  (En fait, le Brawndo est tellement culte qu’il possède un site officiel) :

    • Débile Profond : Vous voulez remplacer le Brawndo par de la flotte, celle des toilettes ?
    • Bauer : Oui et cela fera pousser les plantes.
    • Débile Profond : Mais le Brawndo est excellent et il est plein d’électrolytes.
    • Bauer : Et alors ?
    • Débile profond : Mais il est plein d’électrolytes !
    • Bauer : Mais savez-vous à quoi sert l’électrolyte ?
    • Les débiles profonds en coeur : Mais c’est plein d’électrolytes !!

    Cette scène est légendaire et elle montre les discours de certains politiciens. Surveillez bien les discours de Macron et d’autres politiciens dans les prochaines années, car ils vont marteler leurs mantras à mort.

    Dwayne Elizondo Mountain Dew Herbert Camacho, le Président des Etats-Unis dans Idiocracy

    Dwayne Elizondo Mountain Dew Herbert Camacho, le Président des Etats-Unis dans Idiocracy

    Finalement, tout est bien qui finit bien. Ils ont remplacé le Brawndo par l’eau et les plantes ont commencé à pousser. C’était à temps, car notre Bauer était condamné à mort dans une arène au milieu d’une foule en délire.

    L’incohérence d’Idiocracy à mon sens

    Idiocracy est une dystopie à l’extrême et pourtant, il est surtout extrême que de nombreuses prédictions se réalisent. Mais pour moi, il y a une incohérence majeure. Quand le monde est rempli d’idiot, alors l’idiotie est la norme et l’intelligence est une tare comme un handicap mental. Quand Bauer se fait scanner son QI, il aurait dû être totalement rejeté par le système plutôt que le considérer comme un sauveur.

    Idiocracy et Demolition Man décrivent parfaitement notre société actuelle.

    En fait, dans un tel  monde, c’est le plus gros des idiots qui est le plus intelligent et vice-versa. Et le président Camacho en est un parfait exemple. A moins que la société soit dans un tel effondrement que les idiots se rendent compte du problème et qu’ils sont prêts à suivre n’importe qui et il se trouve que ce n’importe qui avait une petite once d’intelligence. La seconde partie du film Idiocracy est beaucoup moins bonne, car on tombe carrément dans le navet, mais la première partie du film ressemble au journal de 20 heures ou les publications sur les réseaux sociaux.

    Notre société actuelle ressemble à un mélange d’Idiocracy et de Demolition Man
    Idiocracy et Demolition Man décrivent parfaitement notre société actuelle.

    Demolition Man est vraiment un ancien film et on ignore si son producteur a voulu faire une critique de la société. Comme je ne l’ai pas vu récemment, je vous recommande l’article de Bronco qui fait la comparaison avec notre société point par point. Dans le film, vous avez Stallone et Wesley Snipes qui s’affrontent dans un monde futuriste en 2032 après avoir été cryogénisé. Dans ce monde, la société est une fausse utopie dans la mesure où le crime n’existe plus et que tout le monde est gentil. Le simple fait de dire une insulte est sanctionné par une amende et la violence physique n’existe plus dans l’imaginaire collectif. Le sexe est entièrement virtuel.

    Cependant, dès qu’on gratte la surface au sens littéralement du terme, Demolition Man montre une société de riches, de bourgeois et de blancs avec le reste des pauvres qui vit dans les égouts. Cette minorité n’a pas crée une société idéale, mais uniquement une version très lisse de Big Brother. On cache ce qui est sale et difforme et on fait croire que tout va bien.

    Le Brawndo ? Mais c'est plein d'électrolytes !! - Idiocracy

    Le Brawndo ? Mais c’est plein d’électrolytes !! – Idiocracy

    Idiocracy est une description d’une partie de notre société, mais Demolition Man est la mentalité de cette société. Nous avons une caste de la population, riche, blanche et hétéro, qui crée une société très lisse et très confortable, mais le reste du monde est condamné la misère. Mais le pire est que ce reste du monde est abreuvé par une consommation et des pratiques d’Idiocracy. En gros, nous avons une société d’intelligents riches qui font en sorte de créer des milliards de débiles profonds pour que ces derniers continuent de les servir.

    Des hommes comme Trump où la monté du populisme n’est qu’un artifice pour créer cette société minoritaire. Quand l’ère populiste aura passé, alors on va nous imposer la société bourgeoise de Démolition Man pour éviter l’enfer du populiste et de la plèbe.

    Idiocracy est une société égalitaire

    L’un des points qui n’a jamais été soulevé par les analystes d’Idiocracy est une société totalement égalitaire. Le quotidien du président et de ses ministres est quasiment le même que le reste de la société. Tout le monde se parle de la même façon et le peuple peut invectiver  le président dans une manière totalement symétrique. Dans la société de Démolition Man, le simple fait de critiquer est un crime et c’est la caractéristique d’une dérive sectaire.

    Dans tous les cas, nous sommes baisés. Ce sera soit Idiocracy, soit Demolition Man. 

Affichage de 1 message (sur 1 au total)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

Font Resize
Contrast
Aller à la barre d’outils