Accueil Accueil du Forum de Houssenia Writing Société Elise Lucet, Cash Investigation, vrai journalisme ? Peuchère !!

Ce sujet a 1 réponse, 1 participant et a été mis à jour par  Houssen Moshinaly, il y a 2 mois et 1 semaine.

2 sujets de 1 à 2 (sur un total de 2)
  • Auteur
    Messages
  • #8866

    Houssen Moshinaly
    Admin bbPress

    Elise Lucet et son émission Cash Investigation plait à tout le monde. Beaucoup de gens estiment qu’elle est la seule qui enquête sur de vrais sujets. Même si Elise Lucet relève légèrement le journalisme, car on ne va pas dire qu’elle est au même niveau que le Figaro ou l’Obs. Mais dire que c’est du vrai journalisme est une idiotie.

    Le journalisme est un contre-pouvoir.  Cela signifie que tout enquête doit pouvoir influencer les choses, sanctionner les coupables. Elise Lucet dénonce des coupables qui ne seront jamais inquiété et surtout, elle enfonce des portes ouvertes. Le système la tolère, car une critique de temps en temps permet de faire croire qu’il y a du vrai journalisme. Quand Elise Lucet a enquêté sur ce coach qui dopait ses cyclistes, on en a parlé pendant quelques jours et le coach n’a jamais été inquiété. Concernant les Panama Papers, il n’y a pas eu une seule personne arrêtée (à part en scandinavie), mais les Panama Papers n’ont fait qu’effleurer la surface de l’évasion fiscale en accusant des péquenots qui avaient plaqué quelques milliers d’euros au Panama. Je n’ai pas vu Elise Lucet qui accusait Total, Auchan, Google, Facebook ou Apple qui sont les champions de l’évasion fiscale. Je n’ai pas vu Elise Lucet enquêter sur l’empire Bolloré qui pille l’Afrique jusqu’à la dernière goutte.

    Les enquêtes d’Elise Lucet sont sympathiques. Cela permet à des bobos et des parvenus de la classe moyenne de faire croire que leur système est suffisamment démocratique, mais en fait, rien ne change. De plus, Elice Lucet  n’est pas excempt de la manipulation et du mensonge grossier. Quand Cash Investigation a enquêté sur les pesticides qui envahissent notre quotidien, Elise Lucet et son équipe ont totalement trompé le public avec la citation de l’EFSA. Et on pu le prouver, car on a eu de vrai toxicologues et des sceptiques qui se sont penché sur le sujet. Et si Cash a trompé le public sur cette enquête, pourquoi n’aurait-il pas fait la même chose sur les autres en manipulant les données à sa guise. Si Elise Lucet dérangeait vraiment le système, on l’aurait déjà retrouvé le cul à l’air dans une ruelle avec une balle dans la tête.

    Mais le vrai journalisme existe encore… dans quelques recoins. Quand vous voyez tous les éditorialistes et les nouveaux philosophes aboyer sur le Monde Diplomatique, alors vous pouvez être certain qu’il fait du bon boulot. Quand Bastamag a publié l’enquête sur Bolloré, le journal s’est pris une plainte dans la tronche même si Bastamag ne dit pas toujours la vérité sur les questions environnementales et écologiques en dramatisant tout et en montrant un monde binaire avec les bio-bobo d’un coté et les méchants pro-monsanto de l’autre, mais il arrive à Bastamag de publier de bons trucs.

    Les médias qui critiquent réellement le système, vous ne les verrez jamais, car le système les a isolé totalement du reste de la population et de la place médiatique.

    #8875

    Houssen Moshinaly
    Admin bbPress

    Elise Lucet n'échappe pas à l'audimat

    La chaine Trouble Fait a publié une bonne vidéo sur l’influence de la publicité sur les médias. Ceux qui suivent la critique des médias le savent bien, mais l’influence de la publicité est énorme sur les médias sous la forme de : Annonceur -> Contenu – > Audience -> Annonceur, etc. La publicité permet de créer plus de contenus ce qui permet d’attirer plus d’audience ce qui permet d’attirer plus d’annonceur. Mais vous pouvez avoir un contenu qui plait énormément à l’audience, mais si l’annonceur le déteste, alors vous êtes mort. Et ma critique sur Elise Lucet tombe à pic, car les annonceurs acceptent Cash Investigation parce qu’ils savent qu’elle ne peut pas faire de mal au système.

    On a des dénonciations ici et là, mais le fond du problème reste entier. Et le système s’en fout totalement, car dans l’émission sur Free et Lidl, une directive, très critiquée, vient de recevoir la Médaille du Mérite. Certains voient une coincidence, mais moi je vois un véritable foutage de gueule, une façon de dire aux Lucet de ce monde qu’on s’en branle de ses reportages. On va me dire que France 2 est moins sensible à la publicité, mais c’est faux. La publicité est présente dans le service public, mais surtout que cela fait belle lurette que ce service n’est plus pour le public, mais pour l’élite intellectuelle et la classe aisée de la population. Si on donnait aux autres journalistes les mêmes moyens et “liberté” qu’Elice Lucet, alors ils pourraient donner de bons trucs. Mais ça n’arrivera pas, car il faut donner l’impression que Cash Investigation fait de véritables enquêtes. Si tout le monde le faisait, on découvrirait rapidement la supercherie que la critique est pour le forme, mais que le fond n’a jamais existé.

2 sujets de 1 à 2 (sur un total de 2)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

Font Resize
Contrast
Aller à la barre d’outils