Accueil Accueil du Forum de Houssenia Writing kULTURE Avis sur la série Travelers, bien, mais le paradoxe temporel, c'est compliqué

Ce sujet a 0 réponse, 1 participant et a été mis à jour par  Houssen Moshinaly, il y a 6 mois et 4 semaines.

Affichage de 1 message (sur 1 au total)
  • Auteur
    Messages
  • #11237

    Houssen Moshinaly
    Admin bbPress

    Alors que je pensais à m’égorger avec une fourchette après avoir vu cette chiasse de série Timeless, je suis tombé sur la série Travelers. Même concept, mais avec une différence de milliers d’années. Dans l’ensemble, la série est sympathique, mais comme d’habitude, les voyages temporels sont très compliqué et seuls les maitres du genre (Looper, tu te reconnaitra) peuvent les maitriser.

    Le pitch est que dans le futur, le monde est anéanti et l’espèce humaine vit dans une société post-apocalyptique. Et on des voyageurs du futur qui reviennent dans le passé pour tenter de remédier la merde planétaire. Mais l’aspect particulier est que le voyage temporel de Travelers est unique, car les voyageurs prennent possession du corps d’une personne qui va bientôt mourir. Le voyageur entre dans le corps, la mémoire du mourant est effacé et le voyageur devra tenter d’imiter l’identité initiale en fonction de son environnement.

    C’est une approche unique qui permet d’éviter certains problèmes du voyage temporel comme de rencontrer son moi du passé même si ces voyageurs viennent de très loin. Et ensuite, on a cette équipe de voyageurs qui doit remplir des missions pour changer des petites choses pour éviter l’apocalypse. La série est bonne dans l’ensemble avec des acteurs assez doués, mais les yankees sont tellement cons qu’ils peuvent être racistes même quand ils veulent jouer à Jean Progrès.

    Une des voyageuses prend possession d’une black qui se fait battre par son mari et la nouvelle est plutôt genre Rambobette, mais le problème est que dans toutes les séries américaines, les combattantes sont toutes issus de “minorités”. C’est toujours soit la blackette ou la chinoise (comme dans Agents of Shield). On dirait que les yankees ne sont pas prêt à toucher à l’image douce et gentille de la femme blanche.

    L’une des principales missions des voyageurs de faire dévier un astéroide qui devait tuer 90 millions de personnes. Ils réussissent la mission et ils s’attendent à disparaitre. Car étant donné qu’ils sont né dans une société post-apocalyptique et qu’ils pensent avoir évité ce futur funeste en déviant le rocher céleste, alors leurs existences n’a pas lieu d’être, mais ils continuent de vivre.

    De plus, les autres voyageurs (oui, parce qu’il y en a des milliers qui arrivent du futur) leur disent que les choses ont même empiré par la suite dans le futur. J’aime bien cette philosophie qu’on ne peut rien faire contre l’anéantissement humain et qu’il est vain de changer le passé ou même le présent.

    Une grande partie de la série concerne le merdier des personnages pour gérer leur nouvelle identité. Un mec qui prend le corps d’un drogué, une autre qui a des problèmes de retard mental, etc. Travelers a beaucoup de défauts comme certains paradoxes temporels qui sont traités à la pisse (des objets du futur alors que les règles sont le minimum d’anachronisme), mais elle reste divertissante.

Affichage de 1 message (sur 1 au total)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

Font Resize
Contrast