Accueil Accueil du Forum de Houssenia Writing kULTURE Avis sur la série Gotham, saison 4

Ce sujet a 0 réponse, 1 participant et a été mis à jour par  Houssen Moshinaly, il y a 3 semaines et 3 jours.

Affichage de 1 message (sur 1 au total)
  • Auteur
    Messages
  • #11000

    Houssen Moshinaly
    Admin bbPress

    J’ai commencé  à regarder la saison 4 de Gotham et je reste sur l’impression que j’ai par rapport à la saison 3. Elle reste excellente et cela reste la meilleure série de superhéros actuelle, mais il y a quand même pas mal de trucs qui partent dans tous les sens. On va commencer par Bruce Wayne dont j’avais déjà dit qu’il avait un rôle vraiment secondaire et cette saison 4 l’expulse littéralement de l’intrigue principale. Cette fois, il ne s’en remet pas de sa confrontation avec Ra’s al Ghul et le problème est qu’il part complètement en vrille. Quand tu vois l’acteur, à aucun moment , tu n’imagine que ce gringalet va devenir Batman même si cela peut être un choix voulu. On a un garçon prétentieux, pétri de haine et de colère qui n’arrive tout simplement pas à tourner la page. Une crise d’ado comme les autres.

    Une grande partie de la première saison se concentre sur Solomon Grundy et j’ai aussi un problème avec celui-là. Non qu’il soit médiocre ou autre, mais encore une fois, on le met en avant à cause de sa romance avec la Blackette (Tabitha Galavan) et déjà que cette dernière est un second couteau, on a donc un duo avec Grundy qui s’accapare une bonne partie de l’épisode. Quand tu as le Pingouin, Ed  Nygma, l’Epouvantail (dont l’entrée en scène est excellente dans la saison 4), Poison Ivy, alors tu te dis que la romance plombe vraiment de bonnes idées.

    Gothan devrait s’appeler Gordon tellement la série tourne autour de lui et dans la saison 3, c’était déjà le cas avec encore cette foutue romance, mais cette fois, Gordon est aux prises avec toute la ville. Cette 4e saison montre un Gotham comme une ville de merde, de fange, de haine et de tous les coups sont permis. Comme le dialogue avec le Professeur Pyg et Gordon : Des riches aux pauvres, Gotham est pourri. Gordon devra se battre aussi avec sa propre police puisque cette dernière est totalement sous le contrôle du Pingouin, mais j’espère qu’ils vont soigner l’apparition de Double Face puisque son personnage est présent depuis pas mal de temps dans la série.

    Dans cette atmosphère, tous les coups sont permis et il suffit de voir la scène où un mercenaire tire un vieux, équipé de son masque à oxygène, pour lui soutirer des informations. Gordon, dans cette ambiance de merde, va être le seul flic intègre, mais cette intégrité va voler en éclat avec l’arrivée de Sofia Falcone qui est vraiment une psychopathe de la pire espèce. Tous les vilains interagissent les uns avec les autres en montrant Gotham comme un chaudron bouillant d’où ma critique sur Bruce Wayne enfant qui semble être dans une autre série. Mais cela se peut qu’on le montre sous ce jour pour montrer à quel point Batman devra se surpasser pour nettoyer la fange de Gotham. Ca part dans tous les sens et chaque épisode est de plus en plus sombre montrant que l’espoir n’existe pas à Gotham. C’est une série à l’opposé de tout ce qu’on a vu, notamment le monde bisounours et enchanteur de Marvel.

     

Affichage de 1 message (sur 1 au total)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

Font Resize
Contrast
Aller à la barre d’outils