Confinement = plus de cas, l’exemple de Madagascar

Accueil Accueil du Forum de Houssenia Writing Madagascar Covid-19 à Madagascar Confinement = plus de cas, l’exemple de Madagascar

#20792
Houssen Moshinaly
Maître des clés

Confinement = plus de cas, l’exemple de Madagascar

La région d’Analamanga s’est reconfiné dans l’espoir d’endiguer les nouveaux cas en hausse du covid-19. Toutefois, après deux semaines, le nombre de cas continue d’augmenter chaque jour. Cela prouve que le confinement total n’a aucun, ou peu d’impact sur la virulence du virus. Toute la planète s’est mise à copier la stratégie chinoise du confinement, sans comprendre pourquoi il le faisait. Les villes chinoises sont connues pour leur densité, donc, le confinement peut servir pour arrêter la contamination à d’autres villes.

Mais dans les autres villes, cela ne peut pas marcher. Le covid-19 est une maladie de contact. Donc, quand vous enfermez des millions de personnes dans leur maison, cela ne fait qu’aggraver la virulence du virus. Le test massif et la quarantaine sont la seule solution. Vous testez les personnes et si elles sont positives, vous les isolez du reste de la population. Et ainsi, vous cassez la chaine de transmission. On sait très bien que le confinement est une stratégie à court terme, car l’économie est déjà détruite.

Madagascar est un pays pauvre, nous n’avons pas les tests nécessaires, ni les infrastructures pour isoler des dizaines de milliers de personnes infectées. Nous devons faire comme nous l’avons toujours fait. Laisser la maladie suivre son cours et la courbe s’arrêtera d’elle-même. C’est injuste, car cela implique des morts supplémentaires, mais au moins, on permet à l’économie de survivre. A quoi ça sert de vivre avec l’estomac vide. Le gouvernement annonce que le pic épidémique sera atteint à la fin aout. On ne va quand même pas se confiner jusque là.

Font Resize
Contrast